Recherche avancée

GPA : La CEDH accouche d’une solution mi-figue mi-raisin

Pratique du service civil du TGI
Publié le 28 mai 2019 - Mis à jour le 28 mai 2019
Focus
GPA : La CEDH accouche d’une solution mi-figue mi-raisin
© Fotolia

Le 10 avril 2019, la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a rendu son avis — unanime — très attendu sur les questions formulées par la Cour de cassation le 5 octobre 2018 (CEDH, 10 avril 2019, no P16-2018-001). En effet, par une décision du 16 février 2018, la Cour de réexamen des décisions civiles avait fait droit à la demande de réexamen du pourvoi en cassation déposée le 15 mai 2017. Celle-ci a été déposée en application de l’article L. 452-1 du Code de l’organisation judiciaire par les époux Mennesson, agissant en qualité de représentants légaux des deux enfants mineurs, contre l’arrêt de la cour d’appel de Paris du 18 mars 2010 qui avait annulé la transcription sur les registres de l’état civil français des actes de naissance américains de ces derniers.

C’est dans le cadre du réexamen du pourvoi en cassation que la Cour de cassation avait saisi la CEDH d’une demande d’avis consultatif, sursoyant à statuer jusqu’à l’avis de cette dernière.

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article
Documents associés
Gestation pour autrui