Recherche avancée

Les apports de la loi du 23 mars 2019 concernant l'amende forfaitaire délictuelle

Pratique du tribunal correctionnel
Publié le 29 avril 2019 - Mis à jour le 30 avril 2019
Focus
Les apports de la loi du 23 mars 2019 concernant l'amende forfaitaire délictuelle
© Fotolia

La loi no 2019-222 du 23 mars 2019 de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice entend, parmi bien d’autres mesures, développer les alternatives aux procédures classiques de jugement. Est ainsi mis en place, dans son article 58, un accroissement du périmètre de l’amende forfaitaire délictuelle. Il est rappelé que la finalité de la procédure d’amende forfaitaire délictuelle est d’obtenir un meilleur recouvrement des amendes avec une moindre sollicitation des tribunaux, puisqu’il n’est recouru au juge qu’en cas de contestation.

La décision no 2019-778 du Conseil constitutionnel du 21 mars 2019 sur ce texte a enrichi de son côté ses apports puisqu’elle propose des réserves d’interprétation en la matière.

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article
Actualités associées