Recherche avancée

Audition par visioconférence : ne pas fermer les yeux sur les droits de la défense

Pratique de l’instruction
Publié le 19 novembre 2019 - Mis à jour le 23 décembre 2019
Veille juridique

Les droits de la défense doivent être respectés, quelle que soit la façon dont une personne mise en examen est auditionnée. C’est là un utile rappel à l’ordre par la Cour de cassation dans une affaire où deux mineurs ont été mis en examen pour l'assassinat d’un autre mineur, victime d'une agression par arme blanche (Cass. crim., 16 oct. 2019, no 19-84773 : bull.).

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article