Recherche avancée

Des propos à caractère sexuel peuvent-ils entraîner un licenciement ?

Pratique des juridictions du travail
Mis à jour le 12 novembre 2020
Veille juridique
Des propos à caractère sexuel peuvent-ils entraîner un licenciement ?
© Adobe Stock

La Cour de cassation poursuit son œuvre jurisprudentielle pour échafauder un cadre de référence concernant les propos déplacés tenus par des salariés d’une entreprise (Cass. soc., 27 mai 2020, no 18-21.877).

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article
Actualités associées