Recherche avancée

Où l’on reparle du statut des beaux-parents… à travers les droits de leurs beaux-enfants

Pratique du service civil du TGI
23 mai 2017
Veille juridique

Une réponse du garde des Sceaux, en date du 19 avril 2016, porte sur « l'absence de droits des enfants de familles recomposées vis-à-vis des beaux parents ». L’angle ici est original puisqu’il ne s’agit pas d’envisager le droit des beaux-parents sur ces enfants, même si la réponse aborde également ce point (droit de continuer à les voir lors de la rupture du couple, par exemple) mais du droit des beaux-enfants à s’occuper de leurs beaux-parents âgés.

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article