Recherche avancée

Question écrite ministérielle relative à l’état d’avancement de la plateforme technique des écoutes judiciaires

Les outils technologiques au service du juge d’instruction
Publié le 18 avril 2015 - Mis à jour le 24 juillet 2019
Réponse ministérielle

Mme Nathalie Goulet. Ma question s'adresse à Mme la garde des sceaux, ministre de la justice.

La plateforme nationale des interceptions judiciaires, la PNIJ, constitue un naufrage potentiel pour la qualité des enquêtes judiciaires, pour nos finances publiques et pour la sécurité des données...

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article
Actualités associées
Écoutes téléphoniques