Recherche avancée

Surendettement, aide juridictionnelle et irrecevabilité manifeste de l’action

Frais et dépens
Mis à jour le 12 novembre 2020
Veille juridique

Dans une affaire de surendettement, la Cour de cassation a dû répondre à la question de savoir si la cour d’appel pouvait ou non prononcer l’irrecevabilité manifeste d’une action avant que le bureau d’aide juridictionnelle ne se soit prononcé (Cass. 2e civ., 6 juin 2019, no 18-12755).

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article