Recherche avancée

Le contrôle de l’exécution de la commission rogatoire

Les commissions rogatoires
Publié le 13 janvier 2015 - Mis à jour le 27 février 2020
Fiche pratique

La délivrance d’une commission rogatoire ne suspend pas la compétence de direction d’enquête du juge d’instruction. En effet, et en premier lieu, le juge d’instruction peut, voire doit, lui-même procéder à des auditions ou interrogatoires de la personne mise en examen ayant choisi de se taire lors de l’interrogatoire de première comparution, du témoin assisté, de la partie civile, etc. dont il conviendra d’informer les officiers de police judiciaire commis par soit transmis, en précisant, le cas échéant, la réalisation d’investigations complémentaires.

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article