Recherche avancée

Expertise : un expert assermenté en vaut deux ?

Pratique de l’instruction
Publié le 2 juin 2016 - Mis à jour le 2 juin 2016
Veille juridique
Expertise : un expert assermenté en vaut deux ?

Lors d'une instruction judiciaire, un individu a fait l'objet d'écoutes téléphoniques. Celles-ci ayant eu lieu dans une langue autre que le français, un expert interprète-traducteur a été commis par la Justice aux fins de transcrire ces écoutes téléphoniques en français.

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article